logo

Une agence au service de votre réussite dans le digital

19 rue Girard 93100 Montreuil
France
mbote@atalaku.agency

Atalaku Agency

Social Mag 16

Pour les grands, c’est le début du Tic Tac

Quand on est une grande firme propriétaire d’un grand réseau social, le monopole est un mot qu’on évite d’utiliser, surtout dans un environnement comme celui de la Silicon Valley.

En cette période de diète, où les grands se serrent la ceinture, un petit nouveau est en train d’émerger dans la grande famille du web 2.0 : Tic Toc

 

 

 

Story time

 

Tout le monde semble se mettre à l’ère des stories.

A croire que les braves bénédictins du clavier qui utilisent l’alphabet pour partager un récit ou un moment important de leur vie vont bientôt disparaitre au profit des storistes.

Youtube vient lui aussi de lancer sa version pour ses utilisateurs de plus de 10.000 abonnés.

 

 

 

Facebook au Congo

Facebook fait comprendre ses standards de communauté à ses utilisateurs. Deux conférences ont été tenues à Kinshasa et à Goma en RD Congo pendant lesquelles, la chargée des politiques publiques de Facebook pour l’Afrique francophone a parlé de la sécurité en ligne, des fakenews et d’autres sujets touchant à la plateforme.

La RDC représente la deuxième plus grande base des utilisateurs en Afrique centrale après le Cameroun avec près de 2 millions d’abonnés.

 

 

Cyber attaque sous les tropiques

Pendant que leurs sites web s’étaient fait piratés, les webmaster étaient assis tranquilles à regarder un match de ligue de champions de la CAF, insouciants de ce qui était en train de se dérouler sur les sites de leurs clients. C’est la leçon de la dernière cyber-attaque qui visait des sites du gouvernement congolais la semaine dernière en RDC.

Les hackers ont fait même croire que le site d’un de nos clients était attaqué. Alors que nous ne l’avions même pas encore mis en ligne. Qui du webmaster et du community manager doit monitorer la disponiblité d’un site internet ?

 

 

Chez les Hackers c’est déjà Noël

Google s’est associé au FBI pour démanteler un réseau de fraude publicitaire en ligne. Le réseau actif, aurait infecté des millions d’utilisateurs et simulé de faux trafics vers les sites de clients qui eux ne se doutaient de rien.

Selon le FBI, ce réseau aurait généré pas moins de 36 millions de dollars en quatre ans.

 

 

No Comments

Post a Comment

logo

Paris - Kinshasa

Top